Renaissance Woman Project se veut être une plate-forme dédiée au développement personnel, à la mise en lumière de parcours inspirants, un projet de réhabilitation du Soi. Comment retomber en amour avec ce et qui l’on est afin de pouvoir mieux appréhender le monde qui nous entoure.

Renaissance Woman Project aims to be a platform dedicated to self development, highlighting inspiring paths,  a project to rehabilitate the Self.
How to fall in love with who you are  in order to better understand and interact wiht the world around you.

Deuil, déni, lâcher-prise et éveil.
Grief, Denial, letting go ,awakening.

Deuil, déni, lâcher-prise et éveil.

Ce sont les différentes étapes du cycle du changement sur lesquelles Stevy Mahy a travaillé pour son dernier album « Renaissance Woman », un voyage musical émotionnel à travers les différentes étapes menant à l’éveil ou à la résolution d’un conflit .

Stevy Mahy  artiste plurielle porte ce projet.

Renaissance woman project c’est son parcours de femme renaissante en questionnement, de femme qui se donne le droit d’être dans toute sa potentialité. Cette création artistique étant le reflet de sa propre expérience , elle désire partager ses réflexions avec d’autres. Des rencontres s’organisent, des groupes de paroles, des actions se mettent en place, Renaissance Woman Project prend vie, on se raconte, on s’écoute, on se grandit …

Grief, denial, letting go, awakening.
Stevy Mahy is an artist. On her latest album “Renaissance Woman” she has been working on the different stages of the cycle of change.
A musical journey through the steps leading to awakening or solving a conflict.
Renaissance Woman is her journey as a woman questioning herself, a woman ready to explore and aknowledge every part of her being.
This artistic proposition is a reflection of her own experiences that she wants to shar with others.
Meeting, group discussion, some actions are put together, it’s the birth of Renaissance Woman Project.
We listen, she talk, we grow together  

Au départ c’est dur, frustrant, ça fait peur même, on ne sait pas faire, on ne nous l’apprend nul part.
At first it’s tough, frustrating, even scary, we don’t know how and what to do.None taught us how to do.

Stevy Mahy artiste plurielle porte ce projet.

Renaissance woman project c’est son parcours de femme renaissante en questionnement, de femme qui se donne le droit d’être dans toute sa potentialité. Cette création artistique étant le reflet de sa propre expérience , elle désire partager ses réflexions avec d’autres. Des rencontres s’organisent, des groupes de paroles, des actions se mettent en place, Renaissance Woman Project prend vie, on se raconte, on s’écoute, on se grandit …

Stevy Mahy artiste plurielle porte ce projet.

Renaissance woman project c’est son parcours de femme renaissante en questionnement, de femme qui se donne le droit d’être dans toute sa potentialité. Cette création artistique étant le reflet de sa propre expérience , elle désire partager ses réflexions avec d’autres. Des rencontres s’organisent, des groupes de paroles, des actions se mettent en place, Renaissance Woman Project prend vie, on se raconte, on s’écoute, on se grandit …

(C) : Happy Man Photography
(C) : Happy Man Photography

« J’ai enveloppé mon corps d’une couche de pensées qui n’étaient pas les miennes.
J
’ai dansé sur des rythmes qui m’étaient étrangers, m’éloignant chaque jour plus de ma cabane fleurie,
de mon fleuve tranquille, de mon espace de réalisation.
Jusqu’à… Jusqu’à ce que cette voix se fit plus nette, ce murmure devint chant mélodieux, invitation à reprendre ma place.
Finalement debout dans mon aura, immergée dans ses couleurs, je retrouve mon empreinte initiale.
Je ne cours plus après mon être. – Stevy Mahy- »

« I bathed myself in thoughts that were not mine.
Danced on some odd rhythms
getting away from my cabin filled with flowers, from my peaceful lake, from my space of achievement.
Until… Until the moment that voice got clearer, that whisper turned into a beautiful song, an invitation to be where i’m suppose to.
Finally stepping in my aura, immersed in the colours, i find my place.
i am no longer running after myself.
. – Stevy Mahy- »